Je porte un afro, so what ?

Hello les girls,

La dernière fois je cherchais un photographe pour des collab’ photo. C’est donc en moins de 48 h que je me retrouvais face à l’objectif entrain de poser dans les rues de Lille. La veille, j’avais donc choisi une tenue façon working girl afin d’aller avec le thème que je souhaitais.

Ayant actuellement mes cheveux aux naturels, j’ai donc fait un sondage en vous demandant via Instagram et via Snapchat si je devais faire peter l’afro ou si je devais laisser mes cheveux attachés. A l’unanimité, vous m’avez dit que l’afro serait parfait.

Il faut savoir qu’avant cela, je n’étais jamais sorti avec un afro dehors ou au boulot. Il y a juste cette période, à l’IUT où je lâchais à moitié mes cheveux en les coiffant avec des tresses collées. J’avais eu la remarque d’un de mes professeurs noir que ce n’était pas une coiffure adaptée. Ah bon ? Parce que maintenant il existe des coiffures adaptés et d’autres non ! Anyway…

Plusieurs années ont coulé, et j’osais croire que les mentalités avaient changées ! C’est ce que j’avais cru jusqu’à il y a encore quelques jours, mais laissez moi d’abord vous racontez la suite de ce shooting.

L’afro, une révélation !

C’est donc d’un pas décidé et jovial que j’ai rejoint Albano. Coiffée de mon afro, c’est suite à quelques regards admiratifs posaient sur moi que tous mes doutes se sont évanouis. Et puis vous ! Vous avez été tellement bienveillants à mon égard avec tous vos compliments. Que ce soit des amis, des personnes dans la rue, des abonnés ou même ma chère et tendre maman, je n’ai reçu que des compliments sur ce nouveau look.

Je me suis sentie l’espace d’un instant libre. Libre de faire ce que je veux, libre de porter ce que je veux sans avoir peur du regard de l’autre. C’est quand même fou qu’en 2017, l’afro soit encore perçu comme un problème. Heureusement, il existe aujourd’hui des femmes et des hommes qui se battent pour faire accepter ma nos différentes cultures dans le monde à l’instar de Fatou, blackbeautybag.

Je pense que cet état d’esprit se ressent sur mes photos, et je vous remercie de m’avoir incité à porter l’afro. Le lendemain, je décide donc d’aller au travail avec cette coupe de cheveux.

Une coiffure approprié pour le travail ?

Je me suis donc rappelée ce qu’avait dit ce professeur lors de mes études sur cette coiffure soit disant non appropriée. Et puis je me suis dit qu’il aille au diable. Surprise, en arrivant l’assistante de direction n’a fait que de me faire des compliments. D’autres qui ont l’habitude de me voir tous les jours avec des coiffures différentes se sont exclamés en me disant « Encore une autre coiffure ! » mais aucune remarque désobligeante… ouf ! Enfin… C’est ce que je pensais !

T’as mis ta main dans une prise électrique aujourd’hui avant de venir !?

Il y a ce type au bureau, vous voyez ce genre de mec qui sait tout sur tout, qui a déjà tout fait et qui a toujours raison ! Bref, le genre de personne qui m’insupporte ! En sortant du bureau pour aller manger, je le retrouve lui et ses deux collègues, en me voyant, il s’exclame en me disant : Putain, hier t’avais un d’ces coiffures ! T’avais mis ta main dans une prise électrique avant de venir ! »

Moi, il ne faut pas me chauffer longtemps, je suis de nature très calme mais quand j’ai quelque chose à dire, je le fais savoir et je ne passe pas par quatre chemins. Je lui rétorque donc que se sont MES cheveux et que c’est MA nature de cheveux. Celui-ci persiste en me disant non mais je te préfère coiffer comme aujourd’hui (j’avais les cheveux attachés). Sauf que mon coco, j’en ai rien à faire que tu aimes ou pas !

Il continu de s’enfoncer, en me disant « non mais moi si je venais avec les cheveux pas coiffés, tu me ferais la remarque ». Je voyais qu’à côté, tout le monde faisait en sorte de me distraire par autre chose en me demandant de regarder un truc. Sauf que je n’avais aucunement l’intention de passer à autre chose. Je lui fais donc savoir que mes cheveux étaient belle et bien coiffés et qu’il devrait réfléchir avant d’ouvrir sa bouche.

C’est alors qu’il me sort qu’il rigolait. Ah bon ? Rigoler ! Je finis donc par lui dire que ce n’est absolument pas du tout un sujet de rigolade et qu’il arrête de raconter des bêtises, je suis ensuite partie car je n’avais pas plus envie de converser avec lui….

Quelques minutes après, j’ai rejoint ses collègues qui ont totalement approuvé mes paroles. Je les ai alors informé et leur ai dit de transmettre à cet ignorant qu’il ne fallait jamais « rigoler » des cheveux d’une femme noire.

Soyez libre de porter et d’être qui vous souhaitez être !

Je tenais tout simplement à vous dire via cet article que peu importe vos caractéristiques, ASSUMEZ-VOUS ! Vous êtes belles avec vos cheveux crépus, avec vos petites rondeurs, avec vos fesses plates. Chacune de nous à sa particularité, à sa personnalité, à son charme. Si tout le monde était pareil, le monde serait vraiment triste. Ne laissez ensuite jamais personne vous dire qu’est qui est bien ou mal à part votre meilleure amie, LOL !

L’essentiel, c’est que vous soyez en accord avec vous-même. Si en revanche, quelques choses vous déplait et que cette chose est réaliste et réelle, faites en sorte de changer les choses. Vous êtes seuls maitre de votre destinée et personne ne fera pour vous. On peut vous supporter, vous accompagner mais on ne peut pas faire pour vous !

Ma tenue :

Combinaison : Promod

Talons : Stradivarius

Rouge à lèvres : Mac

Veste : Pimkie

Montre : Casio

Des bises !

Suivre:
Partager :

5 Commentaires

  1. 17 mai 2017 / 12 h 23 min

    Je trouve que cette coiffure te vas vraiment bien ! Tu fais plus femme et ça te donne un côté rayonnant, j’adore !
    Pour le collègue un brin couillon, il ne faut pas lui en vouloir; les personnes ne se rendent pas compte qu’ils sont conditionnés ! De manière générale il te voit régulièrement avec des coiffures « plus travaillées et passe-partout », il n’a pas l’habitude.. Et ses critères beautés ne sont pas forcément les tiens.. Attention ! Je comprends néanmoins ton point de vue ^^. Il faut laisser couler ou expliquer. Et ma foi s’il reste sur ses positions, tant pis pour lui ! Et au pire tu fais comme avec ton prof à l’IUT; tu l’ignores complétement ! 😀

    • Mathilde
      18 mai 2017 / 18 h 26 min

      Coucou ma jolie, oui pas d’inquiétude je lui parle sans faire de vagues mais parfois les gens doivent se réfléchir avant de tenir des propos parfois blessants. Merci pour tes compliments. Gros bisous

      • 19 mai 2017 / 21 h 17 min

        Ah ça oui ! Il y en a qui devrait adopter le bon vieux crédo : tourner sa langue 7 fois dans sa bouche avant de l’ouvrir^^

  2. 18 mai 2017 / 11 h 33 min

    J’ai connu le même problème.
    Plus tu l’assumes, plus t’aura de retour positif.
    J’adore le nouveau design de ton blog et tu es très belle sur ce shooting photo.

    • Mathilde
      18 mai 2017 / 18 h 24 min

      Coucou Maëlle, on va faire péter l’afro ! :p Merci du compliment, bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *